#EDITO N°1

Le cinéma de Gourin est devenu au fil des années un lieu incontournable de la vie gourinoise. À la fois lieu d’échanges, de rencontres, de loisirs et de culture, il rassemble chaque année plus de 20 000 visiteurs, que ce soit au travers des projections de films ou des conférences.

C’est un lieu propriété de la paroisse qui a toujours été exploité par l’association Jeanne d’Arc, qui en a la pleine jouissance, mais a surtout en charge de sa gestion et son entretien.

 

Après une période difficile, pauvre en fréquentation, qui ne permettait aucun développement, l’association a fait le pari de relancer la dynamique afin de maintenir une activité riche, variée et profitable à la population, ainsi qu’aux commerces. 10 années, des milliers d’heures de bénévolat et 238 000 € d’investissement ont été nécessaires pour faire passer la fréquentation de 3 000 entrées payantes annuelles à près de 18 000. Bien qu’étant très forte, cette hausse n’est malheureusement pas suffisante pour assurer l’avenir de l’exploitation qui doit encore et toujours se moderniser se mettre aux normes et répondre aux obligations légales d’accessibilité.

Aujourd’hui, l’exploitation enregistre 20 000 entrées payantes alors qu’il en faudrait 28 000 pour maintenir l’emploi créé en 2013 et 33 000 pour maintenir un emploi et rénover la salle !

 

Depuis plusieurs années déjà, l’équipe s’en inquiète et a étudié différentes options :

  • une rénovation simple du bâtiment actuel, pour 700 000 €, mais qui réduirait la capacité de la salle, obligerait une fermeture durant les travaux en freinant ainsi inévitablement son développement,
  • un déménagement, pour plus de 900 000 €, qui ferait quitter le centre-ville avec l’impact que cela pourrait avoir sur les commerces à proximité, sans aucune garantie d’augmenter sensiblement la fréquentation,
  • une extension avec la construction d’une salle supplémentaire, pour 1,2 million €, qui permettrait de développer l’offre, d’avoir plus de séances, plus de films et inéluctablement plus de spectateurs, grâce à un deuxième écran.

De nombreux rendez-vous ont eu lieu avec des experts et professionnels et leur constat est unanime : la pérennité et la survie du cinéma passe par la construction d’une seconde salle fonctionnant en simultané avec l’actuelle. Rassurez-vous, le projet est réfléchi, construit, argumenté et longuement débattu. Une étude de marché a d’ailleurs été commandée afin de vérifier que le projet est en adéquation avec la demande. Rien de pharaonique en somme ; simplement un projet mûri par des bénévoles pour l’avenir de Gourin. Il n’a d’ailleurs jamais été question de réclamer 1,2 million à la collectivité gourinoise, la commune ayant déjà précisé qu’elle n’aidera qu’à hauteur de 150 000 €. Cependant, selon notre prévisionnel, il manquera 200 000 €, problème qui pourrait être réglé si une collectivité locale, commune ou communauté de communes, acceptait de porter le projet avec l’association. En effet, les associations sont soumises à la loi SUEUR qui leur impose d’avoir 70% d’apports personnels; les collectivités locales, elles, n’y sont pas soumises et elles pourraient donc bénéficier d’autres subventions.

 

Simple me direz-vous ! Eh bien non… car sans cette aide, il n’y a plus de projet donc plus d’emploi. Sans employé, ce n’est plus possible de proposer les séances en semaine (scolaire ou public). Le cinéma perdra alors de nombreuses subventions qui le font vivre.

Risqué alors ? Eh bien ; si après cet édito, vous le pensez encore, je ne ferai que vous citer Marcel Proust… « L’audace réussit à ceux qui savent profiter des occasions. ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s